Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Section du Parti Socialiste de Haguenau
  • Section du Parti Socialiste de Haguenau
  • : Informations, communiqués, agenda, tout sur la section du Parti Socialiste de Haguenau.
  • Contact

Nous contacter :


pshcourriel@free.fr
leila.witzmann@neuf.fr

Recherche

A noter

Mercredi 27 juin: convention du projet 2007, à Strasbourg.

Du 25  au 27 août : Université d'été du Parti Socialiste à La Rochelle

19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 08:25


QUAND LE POT DE TERRE ECHAPPE AU POT DE FER

Il y a maintenant près d'un an, suite à un article de presse dénonçant l'attribution d'une subvention pour un salon commercial et pour laquelle j'ai voté contre, j'ai été assignée en justice ainsi que le mensuel dans lequel a eu lieu la parution.
              En effet, il semble que mes propos, et toute la ville connaît le poids et l'importance qui est donnée à mes prises de positions, aient profondément nuit à l'image de la fédération des commerçants CAP.

                Il est évident que ma surprise fut grande d'apprendre que l'on m'attaquait en justice et de plus, il m'était demandé des dommages et intérêts énormes, ainsi que la publication dans les médias de la décision de justice.
Je suppose alors que au-delà de cet article ce sont aussi mes prises de positions que l'on désire sanctionner.

Peut-être aussi que cette démarche dépassait- t-elle le cadre de cette association.

Toujours est-il que après un an de procédure, la justice à rendu sa décision:

......LA JUSTICE DECLARE NULLE LES ASSIGNATIONS DE L'ASSOCIATON DES Commerçants, Artisans, Prestataires de Service et professionnels de Haguenau et Schweighouse, CONDAMNONS L'ASSOCIATION A VERSER 1000 € A Madame LEILLA WITZMANN ET CONDAMNE L'ASSOCIATION AUX DÉPENS.

Au-delà du soulagement que je ressens aujourd'hui, je dois dorénavant être très prudente car un mot et voilà l'huissier qui sonne à la porte.

Je vais continuer malgré les menaces, continuer à défendre les intérêts des Haguenauviens avec mes convictions et une bonne assurance juridique.


Bonne rentrée à tous et à votre service toujours L. Witzmann


Repost 0
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 15:55
A l'occasion de sa  venue à Strasbourg, Laurent Fabius n'a pu que regretter que Serge Oehler n'ait pas pu présenter sa candidature sur la circonscription 3, réservée à une femme. Il en résulte que Leilla Witzmann est la seule candidate fabiusienne pour les législatives de 2007 sur le département du Bas-Rhin.

Elle se présentera sur la circonscription de Haguenau, ville dont elle est déjà conseillère municipale d'opposition.  A noter qu'à ce jour, le choix de son suppléant n'est pas arrêté.
Repost 0
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 15:22
Le mardi 13 juin, divers élus se sont retrouvés autour de Jean Oehler (président du comité) pour lancer le Comité de soutien 67 à Laurent Fabius pour les présidentielles 2007.



Jean Oehler était entourés de divers députés Européens, de Serge Oehler, Conseil général et de Leilla Witzmann, Conseillère municipale à la ville de Haguenau.
Repost 0
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 13:46
Le 3 juin dernier, avant de participer aux Etats Généraux du Projet sur le thème de l'Europe, Laurent Fabius a consacré du temps aux membres de son comité de soutien du Bas-Rhin.

Une rencontre enrichissante qui permit aussi de faire le point sur la situation politique locale.
Repost 0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 17:06
Mercredi 26 octobre, Marie-Noëlle Lienemann, ancienne Ministre du logement et actuellement Députée européenne, est arrivée à Haguenau un peu après 18h00. Accueillie par une bonne quinzaine de personnes, elle se consacra d’abord à une interview aux DNA (voir l’article paru le 30 octobre 2005).


Puis elle brossa un tableau sévère de la situation du logement en France. Marie-Noëlle ne se contenta pas de constater et critiquer (la loi de Robien par exemple), elle fit aussi diverses propositions, dont : la régulation du marché pour limiter la hausse des loyers, la construction de logements sociaux sous toutes les formes (dans le privé et le public), favoriser l’accession à la propriété en créant une couverture logement universelle !

Ensuite elle écouta longuement le public qui était particulièrement concerné par le sujet tout comme les représentants d’associations, dont Élisabeth Orth (ATD-Quart monde), venue avec une femme du camp de gitans de Kaltenhouse. Elle prodigua de nombreux conseils et promit des actions concrètes. Promesses d’interventions et de soutiens. C’est ainsi qu’elle suivra de près le dossier de Kaltenhouse et s’y rendra en visite.

Ce fut un réel plaisir d’avoir à faire à la fois à une personne maîtrisant parfaitement le sujet et à une élue et femme politique qui veut changer les choses. Elle dédicaça aussi des exemplaires de son livre « Le scandale du logement ».

Ce débat public fut une réussite et je tiens personnellement à remercier les camarades qui ont participé à son succès. Marie-Noëlle remercie la section pour son accueil, que ce soit lors du débat public ou lors du débat sur les motions.
            Thierry Larcher
Repost 0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 16:33
Chères concitoyennes, chers concitoyens,

La majorité municipale a décidé de subventionner les commerçants de notre commune pour l’opération “Haguenau bien être” pour un montant de 10 000 €. Dans cette somme ne sont pas comptabilisés la mise à disposition de la Halle aux houblons, de la salle du Petit manège, ainsi que divers autres avantages en nature. Au jour où je vous écris je n’ai pas encore obtenu - mais M. le Maire me l’a promis - le calcul de la somme totale que cette opération aura coûté au contribuable haguenovien.

Aussi, si je me suis prononcée contre ce subventionnement pour deux raisons : l’une étant que les fonds publics de la commune ne sont pas destinés au financement d’une opération de communication commerciale (ceci est une porte ouverte aux demandes les plus farfelues, car comment expliquer que nous ne subventionnerons pas la prochaine fois le salon du mariage, par exemple), d’autant plus que les fonds du FISAC sont arrivés et parmi les subventionnements possibles on retrouve diverses opérations dont le salon “Santé forme et bien être” qui est cité dans le projet ; la deuxième raison qui m’a poussée à être contre cette subvention est la démarche qui consiste à faire travailler les salariés le dimanche. Car comme nous le savons tous, notre droit local est déjà remis en question par diverses manœuvres tentant à faire disparaître des prérogatives des salariés de notre région les jours fériés en Alsace-Moselle (vendredi saint, 26 décembre...). Il est dommageable pour notre droit local que les élus de nos communes participent à banaliser les ouvertures le dimanche.

Et ceci alors que le référendum du 29 mai a marqué le rejet d’une certaine forme de société, celle où la loi du plus fort et du pouvoir économique règnent. Nous l’avons compris depuis longtemps, c’est pourquoi les citoyens restent au cœur de nos actions et de nos priorités.

        À votre service toujours, Leilla Witzmann
       (expression politique parue dans le "Haguenau Info" n° 65
Repost 0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 15:11
Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Je pensais vous parler de la place Barberousse et BOUM j’apprends que Johnson Controls de Schweighouse va licencier plus d’un quart de ses effectifs ! Je n’ai pas pour habitude de faire de la démagogie mais là c’en est trop ! Jusqu’à quand allons-nous accepter de voir cette hémorragie dans notre bassin d’emplois ?

Face à cela, que font les élus qui détiennent le pouvoir ? Jusqu’à présent, à part se désoler et nous dire qu’ils ne peuvent rien faire, je n’ai rien entendu de constructif. Que fait par exemple la région pour maintenir ou développer l’emploi dans notre secteur ? J’ai l’impression que l’on est toujours dans le mythe d’une région économiquement forte, où le taux de chômage n’est pas un problème et les délocalisations une illusion, mais c’est que dans la vraie vie, la précarité nous guette tous !

Je suis très inquiète de l’immobilisme de nos dirigeants aussi je les appelle à se réveiller et à regarder ce que d’autres ont fait avec succès pour redynamiser leurs villes et régions. Nous devons réellement agir avant que la situation déjà grave ne devienne catastrophique. Il faut que l’emploi devienne une priorité politique et que les associations qui se battent et soutiennent les personnes victimes de ces licenciements massifs ne soient plus seules à se battre.

Je ne détiens ni les clefs du pouvoir ni la science infuse, mais comment sans action pourrait-on trouver des solutions ? Je désire que tous ensemble nous mettions de côté nos différences pour trouver les pistes qui permettent d’inverser une situation qui n’est plus tolérable.

Leilla Witzmann, Conseillère municipale de Haguenau
(expression politique parue dans le "Haguenau Info", n° 64)
Repost 0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 15:04
Les symboles ont l’avantage qu’ils en disent bien plus que n’importe quel long discours.

Voici ce que François Mitterrand dit, dès 1972, du poing et de la rose :

"Ce qui fait bouger ces foules porte un nom, Liberté.

  Liberté : le droit de vivre.
  Liberté : le droit d’apprendre.
  Liberté : l’égalité des chances.
  Liberté : la dignité des travailleurs.

Mais la liberté n’existe pas à l’état naturel. Elle naît quand on l’organise. La liberté est une conquête.

Monopoles, cartels, banques, ce sont les nouveaux seigneurs. Ils traitent l’homme comme une marchandise et font main basse sur les richesses de la terre.

La terre, c’est la seule que nous ayons. La vie, c’est la seule que nous vivions. Il n’est pas d’autre choix : prendre conscience de l’oppression, de la misère, du désespoir et prendre le moyen de les faire reculer. C’est la mission des socialistes.

Regardez ces cortèges dans la rue, ces gens qui se rassemblent, ces poings qui se lèvent, ces mains qui s’unissent et, bientôt, la dernière image, dans le poing une rose, le poing pour le combat, la rose pour le bonheur."

Ce commentaire de François Mitterrand n’est-il pas prémonitoire ? Il l’a été et il sera encore ! La liberté, le droit, l’égalité et la dignité n’ont pas dit leur dernier mot.
Repost 0
Published by pshag - dans Le PS
commenter cet article
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 14:48
Le Parti Socialiste est une organisation politique démocratique de type associatif, loi de 1901, dont l’objectif est "l’émergence, par la voie démocratique, d’une société qui réponde aux aspirations fondamentales de la personne humaine." Elle est régie par des statuts. En 2005 le Parti a fêté son centenaire.

Les grandes orientations et les responsables du parti sont choisis démocratiquement par les militants lors du Congrès National qui a lieu tous les trois ans. Le dernier a eu lieu en novembre 2005.

Les militants votent à ce moment là :

- pour des textes politiques (motions) qui permettent de composer à la proportionnelle la commission administrative de la section, le Conseil Fédéral et le Conseil National.
- pour désigner directement le premier secrétaire de la section, le premier secrétaire Fédéral, le premier secrétaire du Parti Socialiste, les représentants de la section au Conseil Fédéral.

En dehors des périodes de Congrès, ils votent :

- pour désigner ou proposer les candidats aux élections (depuis les municipales jusqu’aux présidentielles).
- pour valider ou non divers textes (dont parfois les programmes électoraux).
Repost 0
Published by pshag - dans Le PS
commenter cet article